Comment financer facilement un achat immobilier ?

Comment obtenir un financement pour votre achat immobilier ?

Vous souhaitez faire l’acquisition d’un bien immobilier ? Pour obtenir un financement de la part de la banque, vous devez préparer un dossier complet. MyProjetImmo vous explique comment maximiser vos chances d’obtenir une réponse favorable.

Calculer votre capacité d’emprunt

Avant même de déposer une demande de financement à une banque, vous devez vous demander si vos revenus sont suffisants. Votre taux d’endettement ne doit pas dépasser les 33 % pour espérer obtenir un accord. Vous pouvez utiliser un simulateur en ligne pour savoir précisément si vous pouvez prétendre à un crédit immobilier. Au-dessus de ce taux d’endettement, la banque pourrait vous opposer un refus. En effet, elle doit éviter de vous mettre en situation de surendettement. 

Vous pourrez simuler plusieurs types de crédit puis trouver la formule idéale. Les éléments importants sont notamment ceux liés à la durée de l’emprunt et au montant des mensualités. Basez-vous sur votre âge votre situation financière et professionnelle pour savoir quel type d’engagement vous pouvez prendre. L’objectif est de trouver un contrat avantageux pour financer votre achat immobilier tout en conservant un reste à vivre confortable. 

Renseignez-vous sur les prêts aidés

Pour limiter le coût de votre crédit, vous pouvez solliciter des prêts aidés. Les primo-accédants peuvent par exemple bénéficier du PTZ + ou prêt à taux zéro. Si vous êtes dans ce cas, vous pourrez financer l’achat de votre résidence principale sans payer d’intérêts de crédit. Les économies que vous pourrez réaliser sont substantielles puisqu’elles se comptent en milliers d’euros. Vérifiez également si vous pouvez prétendre au prêt Action Logement qui permet de financer un achat immobilier avec des avantages. 

De plus, les communes peuvent avoir mis en place un PTZ complémentaire ou des subventions. Renseignez-vous auprès de la mairie afin de savoir à quelles aides vous pouvez prétendre. Selon votre profil, vous pouvez trouver un mode de financement plus intéressant que les crédits classiques. 

Obtenir des conditions préférentielles en faisant jouer la concurrence

Pour obtenir le meilleur taux de crédit, vous pouvez solliciter plusieurs organismes bancaires. Ensuite, faites jouer la concurrence en démontrant qu’une autre banque peut vous offrir un meilleur crédit. Vous aurez toutes les chances d’obtenir de meilleures conditions. Les organismes financiers ne souhaitent en effet pas perdre les emprunteurs. Ils seront donc prêts à négocier avec vous. 

Un courtier immobilier peut également négocier à votre place. Grâce à ses compétences, il peut parfaitement trouver les arguments qui vont faire mouche. Vous aurez donc plus de facilité à obtenir des conditions avantageuses. De plus, ses relations avec les banques lui permettent de cibler facilement les organismes bancaires intéressés par votre profil. En utilisant les bons arguments, il pourra vous obtenir le crédit idéal pour financer votre achat immobilier.

Étudier les offres formulées par les banques

Pour financer votre achat immobilier sans vous ruiner, vous devez étudier en détail les propositions de crédit. Le taux d’intérêt n’est pas le seul élément à considérer. S’il a un impact direct sur le coût du crédit, il ne représente pas l’ensemble des frais. Vérifiez le coût total du crédit et les frais annexes pour pouvoir juger de la pertinence d’une offre de crédit. 

En effet, le TAEG est le seul élément qui comprend l’ensemble des dépenses liées à votre crédit immobilier. Frais de dossier et assurance sont comptabilisés. Vous devez donc comparer cet élément pour déterminer quelle est la meilleure offre de crédit. Un courtier immobilier peut justement vous expliquer quelle est la proposition à retenir au regard de ce TAEG et de vos attentes. N’hésitez pas à prendre contact avec ce professionnel pour vous accompagner dans ce choix.

Pensez à l’assurance emprunteur

Financer un achat immobilier demande d’assurer vos arrières. L’assurance emprunteur est présente pour prendre le relais en cas de difficultés de paiement. Toutefois, pour pouvoir y prétendre, vous devez vous pencher sur les garanties proposées. Décès, incapacité temporaire ou définitive, tous ces éléments vont influer sur la protection dont vous allez bénéficier. 

Prenez le temps de comparer également les contrats d’assurance. Depuis la loi Lagarde, vous n’êtes plus dans l’obligation de souscrire un contrat groupe. Autrement dit, vous pouvez tout à fait vous tourner vers une offre extérieure à un meilleur tarif pour des garanties similaires. Vous allez donc pouvoir réaliser des économies et financer facilement votre achat immobilier. 

Attention à ne pas confondre assurance emprunteur et garantie bancaire. La banque exige une garantie pour s’assurer qu’elle pourra récupérer le montant prêté quoi qu’il arrive. Il s’agit bien souvent d’une hypothèque, d’une caution ou d’un nantissement. Si vous cessez de rembourser votre crédit, elle pourra faire jouer cette garantie. Par contre, l’assurance ne pourra pas jouer ce rôle car elle prend le relais temporairement lorsque vous vous trouvez dans une des situations prévues au contrat. Elle n’a pas vocation à rembourser le capital restant dû.

Vous avez aimé cet article ?

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester connecté

Partager ce post :)

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Plus d'articles

Vous avez un projet immobilier ?

Contactez-nous pour en discuter