Les aides pour financer votre premier achat immobilier

Quelles aides solliciter pour un premier achat immobilier ?

L’acquisition d’une résidence principale est souvent complexe lorsque vous ne disposez pas d’un apport personnel suffisant. Sachez que vous pouvez faire appel à des aides pour un premier achat immobilier. MyProjetImmo vous en dit plus sur le sujet. 

Le prêt à taux zéro pour financer l’acquisition

Le PTZ ou prêt à taux zéro a été mis en place afin de favoriser l’accès à la propriété des ménages aux revenus modestes. Sous condition de ressources, ce prêt accordé par l’État est sans intérêt. Vous remboursez donc uniquement le capital emprunté. Le coût du crédit est nul. 

Si vous pouvez faire courir ce prêt sur 20 ou 25 ans, il ne peut couvrir que 40 % du prix de l’acquisition. De plus, ce PTZ est plafonné à 130 000 euros. Par contre, vous pouvez le cumuler avec d’autres aides. En combinant plusieurs dispositifs, vous pouvez financer votre achat immobilier facilement. 

Le prêt à taux zéro peut être demandé pour l’achat ou la construction d’un logement neuf, la transformation d’un local en logement ou l’achat d’un logement social. Renseignez-vous pour savoir si vous pouvez en bénéficier pour votre premier achat. 

Le prêt Action Logement avec un taux préférentiel

Ce prêt est proposé par un organisme collecteur 1 %. Compte tenu de son taux d’intérêt entre 0 et 1 %, il fait logiquement partie des aides pour un premier achat immobilier. Pour être éligible, vous devez appartenir à une entreprise privée non agricole d’au moins 10 salariés. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre employeur ou de ce type d’organismes pour en savoir plus. 

Grâce à ce dispositif, vous pouvez emprunter entre 7 000 et 25 000 euros. Ce prêt spécifique peut être signé pour 20 ans mais ne doit pas dépasser 30 % du prix de la vente. Il s’agit d’une excellente façon de réduire le coût total de votre crédit immobilier. 

Pour bénéficier de ce prêt, le logement doit respecter certaines conditions. Le DPE d’un bien ancien doit afficher une note entre A et E. Si des travaux sont nécessaires, ils doivent permettre au minimum d’atteindre la classe énergétique E. Le résultat du DPE et l’étiquette énergie sont donc analysés avant d’octroyer ce prêt immobilier. En ce qui concerne les logements neufs ou en VEFA, ils doivent respecter la réglementation thermique imposée aux biens neufs. Des vérifications auront lieu avant de donner une réponse pour ce prêt immobilier. 

Le prêt d’accession sociale pour tout financer

Contrairement aux autres aides pour financer un premier achat immobilier, le prêt d’accession sociale peut couvrir 100 % du prix de la vente. Pour en bénéficier, vos revenus ne doivent pas dépasser le plafond fixé. Votre projet peut concerner aussi bien un logement neuf qu’un bien ancien nécessitant des travaux ou une VEFA. Avec une durée de remboursement entre 5 et 30 ans, ce type de prêt est très avantageux. 

Pour ce prêt, le taux d’intérêt est fixé par décret. Toutefois, il peut varier dans la limite du plafond autorisé. Vous pouvez donc comparer les offres pour trouver la plus avantageuse et financer facilement votre premier achat immobilier. Vous pourrez retenir celle qui regroupe le plus d’atouts.

Le prêt immobilier conventionné

Les organismes financiers qui ont signé une convention avec l’État peuvent proposer ce prêt. Il permet de couvrir le prix d’un achat neuf ou en construction ou les frais liés aux travaux. Ces derniers doivent au minimum être de 4 000 euros. Une liste des travaux envisagés peut être fournie afin de vérifier que cette exigence est bien respectée. 

Bien plus avantageux qu’un prêt classique, le taux d’intérêt est plafonné pour ce type d’emprunt. Quelle que soit la durée de ce crédit immobilier, vous êtes donc certain de bénéficier de conditions avantageuses. Il est remboursable sur une période allant de 5 à 35 ans. Rapprochez-vous de votre banque pour savoir si elle propose ce type de prêt immobilier pour favoriser l’achat de votre premier achat immobilier

Les aides locales pour un premier achat immobilier

Pour faciliter l’accession à la propriété, les mairies, les départements et régions octroient des aides supplémentaires. Sous formes de prêts avantageux ou de subventions, vous pourrez obtenir des coups de pouce pour devenir propriétaire à moindre coût. Certaines collectivités locales exonèrent les primo-accédants de taxe d’habitation la première année. 

Pour connaître les aides auxquelles vous pouvez prétendre, vous pouvez prendre contact avec l’ADIL. Cet organisme spécifique est en mesure de lister les aides pour un premier achat immobilier. 

Les aides proposées par votre employeur et votre mutuelle

Selon l’entreprise dans laquelle vous exercez, vous pouvez bénéficier d’aides de la part de votre employeur ou de votre mutuelle. Elles peuvent être de différentes formes, à savoir participation aux bénéfices de l’entreprise, assurance emprunteur à tarif négocié. Vous pourrez ainsi préparer au mieux votre premier achat immobilier. 

Vous avez aimé cet article ?

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester connecté

Partager ce post :)

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Plus d'articles

RE 2020 : que retenir ?

Depuis le premier choc pétrolier survenu en 1973, la France a instauré diverses réglementations thermiques (RT) appelées également réglementations environnementales (RE). Ces normes relatives aux

Vous avez un projet immobilier ?

Contactez-nous pour en discuter